Décès d’Henri Terret

Brusque disparition

« L’hôpital psychiatrique de Bégard a perdu son directeur, Henri Terret, emporté par une crise cardiaque, samedi. »

C’est en ces mots que la presse annonçait, lundi matin 20 février, la disparition d’Henri Terret.

Ouest-France Guingamp 19 février 2012

C’est l’émoi et la consternation à l’Hôpital psychiatrique de Bégard, comme rapporté dans cette page du site de l’établissement.

Pour notre association c’est le Président-Fondateur que nous perdons.

 

 

Quelques sous-titres d’articles : « Un homme de grande envergure », « Directeur et organiste », « Organiste accompli ».

Revoyons-le dans son poste de directeur, sur Armor-TV : Première séquence.Deuxième séquence

Mais réjouissons-nous également de sa fraîcheur lorsqu’il accueillait le CLIS de Bégard à la découverte de l’orgue.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Requis