Guingamp : orgue de la basilique Notre-Dame de Bon Secours

 

L’édifice

Basilique de GuingampSes parties les plus anciennes (arcades du chœur) remontent aux origines de l’édifice (fin XIe-début XIIe siècle). La tour nord, le transept et la nef ont été réalisés entre la fin du XIIIe et le milieu du XIVe.

En novembre 1535, à la suite d’un ouragan, la tour sud-ouest de l’édifice s’effondre, emportant avec elle une partie de la nef et de son bas côté nord. La reconstruction de la partie détruite fut assurée par l’architecte Jean LE MOAL dans l’esprit du style renaissance.

L’église Notre-Dame, siège d’un important pèlerinage marial depuis le XVIIe siècle, a été érigée en basilique par le pape Léon XIII en 1899.

L’édifice a été classé Monument Historique le 29 février 1888.

 

 

L’instrument


guingamp_le_grand_orgue2-flickr-copie
De l’orgue construit par Henri VAIGNON, en 1646, il ne reste aujourd’hui que quelques parties de son buffet. Il était à l’origine placé en tribune en fond de nef.

Le facteur belge, Hippolite LORET, construit un instrument neuf en 1865 , en conservant quelques jeux anciens, mais au buffet retaillé. L’orgue est cette fois placé dans le transept sud (provisoirement, en théorie…).

En 1975-76, le facteur RENAUD reconstruit l’instrument et le porte à 3 claviers avec positif de dos (esthétique sonore néo-classique).

orgguingampcorde2

Essai de reconstitution du buffet originel de Vaignon par Eric Cordé (de St-Malo)

 

Le nouvel instrument est inauguré par un concert de René SAORGIN, le 2 mai 1976.

 

Une autre vue …

 

Organiste référent :

Jean-Cédric Salaün

Identité du propriétaire

Commune de Guingamp

Protection de l’instrument

Partie instrumentale non classée – buffet classé

Classement Base Palissy

 

Situation dans l’édifice

Dans le bas côté sud, en tribune

 

Description actuelle

Entretien

Entretenu par les Frères ROBERT, facteurs d’orgues à La Chapelle sur Erdre (44).

Acoustique

Peu réverbérante. La diffusion sonore de l’orgue est assez atténuée dans la nef : en effet, l’arc d’ogive qui sépare le transept sud de celle-ci bloque une partie de la projection sonore.

 

Type de chauffage

Réflecteurs radiants accrochés en haut des piliers de la nef et du choeur.

 

Composition

3 claviers 56 notes – pédalier de 32 notes

Positif de dosGrand orgueRécit expressifPédale
Bourdon 8'Bourdon 16'Cor de nuit 8'Soubasse 16'
Prestant 4'Bourdon 8'Voix céleste 8'Flûte 8'
Flûte 4'Flûte 8'Flûte à fuseau 8'Principal 4'
Nazard 2' 2/3Flûte 4'Principal 4'Bombarde 16'
Quarte 2'Montre 8'Doublette 2'Trompette 8'
Tierce 1' 3/5Prestant 4'Cornet 3 rgs (Fa 2)Clairon 4'
Larigot 1' 3/5Doublette 2'Cymbale 4 rgs
Fourniture 5 rgsCornet 5 rgs (ut 3)Bombarde 16' (acoustique)
Cromorne 8'Plein jeu 4 rgsHautbois 8'
Cymbale 4 rgsTrompette 8'
Trompette 8'Clairon 4'
Tremblant Clairon 4'

Tirasse POS, tirasse GO, Tirasse REC.

Copula POS/GO. Copula REC/GO. Introduction GO.

Appel Anches GO. Appel Anches REC. Appel Anches PED

Transmission mécanique suspendue. Traction des registres électrique. 1 combinaison libre.

Console en fenêtre.

Mise en valeur

Discographie :

Uilleann pipe & orgue par Alain LE HEGARAT & Alain TROVEL

enregistré en la basilique dans les années 1980 (?) Ar Folk – Coop Breizh – CD 1991

 

 

Orgues antérieurs et évolutions, suite

L’orgue à Guingamp (histoire de)

Un commentaire sur “Guingamp : orgue de la basilique Notre-Dame de Bon Secours

  1. Bonjour à vous , 7
    je suis Marc Delattre Rosenberg
    anciennement organiste de l’abbaye Van Kremen de Belgique
    j’aurais souhaiter rencontrer l’oragniste de la basilique afin de pouvoir y jouer un jour lors d’un récital ;
    si vous le désirez ; faites moi parvenir un e mail :
    cordialement
    M D Rosenberg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Requis