Paul GOUSSOT

PaulGoussotMusicien polyvalent par excellence, Paul Goussot a toujours cherché à diversifier son métier d’artiste en se spécialisant à la fois en orgue, en clavecin, en improvisation ainsi qu’en pédagogie.

Nommé à 23 ans titulaire de l’orgue Dom Bedos (1748) de l’ancienne Abbatiale Ste-Croix de Bordeaux, il succède aujourd’hui à François-Henri Houbart au poste de professeur d’orgue du Conservatoire de Rueil-Malmaison.

Né en 1984 à Bordeaux, il est admis à l’âge de 16 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient les premiers prix de clavecin, orgue, harmonie, contrepoint, fugues et formes, ainsi que les prix de basse continue, d’improvisation au clavier, et deux Certificats d’Aptitudes aux fonctions de professeur d’enseignement artistique en clavecin et en orgue. Lauréat des concours internationaux de Bruges et de Saint-Maurice d’Agaune (Suisse), Paul Goussot remporte successivement le premier prix d’improvisation au concours international de la ville de Luxembourg, le premier prix d’improvisation du 26ème concours international d’orgue de St-Albans, puis en 2012, le premier prix et le prix du public au 49ème concours international d’improvisation de Haarlem.

Il est invité dans de prestigieux festivals d’Europe et se produit en compagnie d’artistes renommés comme Christian Ivaldi, Olivier Latry, ou encore avec le Caius Consort de Cambridge.

En octobre 2009, Paul Goussot est nommé « First Young Artist in Residence » à la Cathédrale St-Louis de la Nouvelle-Orléans pendant une période de six mois. Lors de ce séjour, il se produit à l’orgue comme au clavecin dans différentes villes de Louisiane, ainsi qu’au Texas. On lui offre l’opportunité de jouer le Concerto pour orgue de Poulenc en compagnie de l’Orchestre Philharmonique de Louisiane.

L’improvisation tient une place essentielle dans son activité. Son goût croissant pour le cinéma muet le conduit à accompagner à l’orgue de cinéma et au piano plusieurs projections de films muets au Musée d’Orsay à Paris ainsi qu’à la Cinémathèque Française. Ses improvisations sur le film « La passion de Jeanne d’Arc » de Carl Dreyer, lui ont valu le prix du meilleur spectacle de l’année 2010 de la Nouvelle-Orléans.

Paul Goussot intervient régulièrement dans le cadre de spectacles pluridisciplinaires. En octobre 2014, il participe à une création orgue et cirque avec la Compagnie d’Elles au festival international Toulouse Les Orgues. En février 2015, il crée une musique au clavecin pour le spectacle « Sade, de face, de profil et de l’intérieur » conçu par Benjamin Lazar au Théâtre Charles Dullin de Chambéry.

Paul Goussot vient de sortir avec l’Ensemble Zaïs dirigé par Benoît Babel un enregistrement consacré aux concerti pour orgue de Handel et à des transcriptions inédites et originales des Pièces de clavecin en concerts de Rameau en version orgue et orchestre. Il est édité sous le label Paraty et diffusé par Harmonia Mundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Requis