Perros-Guirec

Orgue Yves Fossaert de l’Eglise Saint-Jacques

L’édifice

L’église de Perros-Guirec est située en centre ville, au sommet d’un vallon où existait, au haut Moyen-Age, un monastère attribué à Saint Guirec, monastère dont il ne reste aucune trace aujourd’hui.Porche et clocher de l'église Saint-Jacques de Perros-Guirec

L’édifice primitif, achevé au XIIe siècle, était une chapelle rectangulaire de style roman assez archaïque . Une tradition la donne comme lieu de rassemblement des pèlerins « nordiques » en route vers Compostelle, et préférant la traversée terrestre de la Bretagne, aux risques de la navigation en mer d’Iroise, d’où le choix du saint éponyme.

Au XIVe siècle, la chapelle Saint-Jacques devient église, et il faut l’agrandir. Une nef avec bas côtés et chevets gothiques est construite dans le prolongement de l’édifice roman. Le proche est complètement remanié. Une tour, dont la base protège l’entrée et peut abriter les réunions de la Généralité, est amorcée; elle ne sera achevée qu’au XVIIe siècle en recevant le curieux dôme et sa petite flèche, éléments qui apportent un charme original à cette église. L’ancien porche, aux lignes très pures, a été conservé et décore le mur sud.

Depuis, pour faire face à l’accroissement du nombre des fidèles, l’église a dû être à nouveau agrandie. En 1951 apparaissent les transepts et, située au nord-est de l’édifice, une sacristie plus spacieuse que l’ancienne.

L’instrument

orgueperros1L’orgue (non classé) de l’église Saint-Jacques de Perros-Guirec se distingue des schémas habituels des écoles de facture connues ; c’est là sa modernité.

L’interprète a la possibilité d’innover dans sa palette sonore, et de goûter au luxe de sonorités malléables à sa fantaisie avec un instrument de taille moyenne. Il dispose, bien sûr, des registrations classiques de l’orgue français, mais son imagination le conduira vers d’autres paysages où la musique prendra le relief désiré.

Les moyens consistent en une judicieuse répartition des 15 jeux sur 2 sommiers à soupapes intercalées, plus un sommier de pédale de 42 gravures.

Un buffet en chêne massif, inspiré des instruments bretons des facteurs Dallam du XVIIe siècle, abrite un Grand-Orgue sur 2 claviers à mécanique en bois de type « suspendu », avec un registre de Montre 8′ baladeur, 2 tirants pour un registre de Mutations, des accouplements réversibles, des tirasses en 8′ et 4′ pour la fonction « résonance » du second clavier sur la Pédale, elle-même fondée sur une Flûte 8′ en bois avec son ravalement en 16′.

La mise en œuvre des matériaux nobles utilisés, est fidèle aux techniques traditionnelles de la facture ancienne. Elle a été suivie attentivement par André Isoir, et menée à bien par Yves Fossaert » ( http://orgues-fossaert.com/ ) et son équipe : Francis Terraux, Bruno Terraux, Simon Pasquet, Hermionee Boehrer, ainsi que Virginie Compper et les ateliers H. Klein, J-P Villechange et G. Guérin.

Perros_LLB sml copie 2La bénédiction de l’instrument en a été donnée par Monseigneur Fruchaud le 20 Juillet 1997. L’inauguration a eu lieu, ce même jour, par André Isoir.

Aucun orgue n’existait jusque là dans cette église.

L’orgue de Perros a deux frères, issus de la même portée de triplés, très proches dans leur conception et dans le dessin de leur buffet : Corbeil-Essonnes (91) et Châteaubourg (35)

Identité du propriétaire :

Municipalité de Perros-Guirec (L’affectataire est le Curé de Perros-Guirec).

Composition

GO I - C-g''' (56n)positf II - C-g''' (56n)Pédale C-f' (30n)
Montre 8' (jeu baladeur)Montre 8' (jeu baladeur)contrebasse 16'
(extension bouchée de la fl. 8')
bourdon à cheminée 8'bourdon 8'
(basses communes avec le bourdon du GO)
flûte 8'
prestant
flûte à biberon 4'
nasard / nasard & tiercedoublette 2'I / II & II / I
flûte conique 2'quinte 1'1/3P / I - P / II 8' - P / II 4'
pleinjeu IV-Vtrompette 8' (B&D)tremblant doux
voix humaine 8'rossignol

 

Console en fenêtre de l'orgue de Perros-Guirec

 

Accouplements :

Accouplement GO/POS et

Accouplement inverse POS/GO

Tirasse : Tir GO, POS 8 et POS 4

Tremblant : Tremblant doux sur tout l’orgue.

S’y ajoute un Rossignol qui charmera l’assistance,si vous voulez bien lui donner à boire.

(*) Le jeu de montre est commun au GO et au POS, et peut être appelé de l’un ou de l’autre.

Aucune modification n’a été apportée à l’instrument depuis sa création

Entretien – Environnement

Yves Fossaert, le créateur de l’instrument, assure chaque année, en Juin ou Juillet, l’entretien de l’instrument.

L’église est construite de granit et les voutes sont garnies de lambris. L’acoustique est cependant peu réverbérante.

Le chauffage de l’église est à air pulsé. La soufflerie est placée dans le transept Nord à l’opposé du transept où est installé l’orgue.

Bibliographie – Discographie

CD enregistré sur l'orgue Fossaert de Perros-GuirecEn 1997, suite à l’inauguration de l’instrument, un CD a été enregistré, avec le concours d’André Isoir, Vincent Dubois, Olivier Houette et Yves Hillion. Ce CD réunit des pièces de Diego Ortiz, Jacques Thomelin, Jan-Pieter Sweelinck, Dieterie Buxtehude, Johann-Sebastian Bach, Johann-Ludwig Krebs – J.S. Bach, Pierre Du Mage, François Couperin, Claude-Bénigne Balbastre, Zoltàn Kodàly, et Béla Bartok.

Ce CD est en vente au Presbytère de Perros-Guirec, ainsi qu’une plaquette éditée au moment de la construction de l’orgue.

Evénement :

Olivier Latry, organiste-récitaliste de renommée internationale y a donné un concert mémorable en juillet 2007, de même que Thomas Ospital en 2012

Webographie :

Description de l’orgue sur le site du facteur d’orgue

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Requis