Ménard & Orange

Pierre Ménard, associé avec son cousin Eugène Orange fondent un atelier de facture d’orgue à Coutances en 1839.

Mémoire sur Ménard & Orange (site « les orgues du bocage coutançais ») : http://orgues-nouvelles.fr/ON32/textes/Menard.pdf

Ce sont des artisans de grande valeur mais dont la renommée est restée cantonnée principalement au département de la Manche. Leur art illustre avec noblesse et modestie le courant ésthétique dit « de transition » : orgues encore fortement rattachés à la tradition classique française fin XVIII° (buffet, fond d’orgue profond, grand-jeu éclatant avec grand cornet et trompettes, pédale en tirasse etc.) mais s’ouvrant sur leur époque : adoption du tempérament égal (entraînant la disparition du jeu de tierce et du pleinjeu) et apparition de jeux gambés voire de flûte harmoniques. D’autres instruments érigés sur notre territoire entre 1840 & 1865 illustraient avec brio ce courant ésthétique : St-Jean-du-Baly /Lannion en 1853 (frères Verschneider) et la Basilique de Guingamp (Hippolyte Loret, 1865).

Ils installent un exemplaire de leur orgue de série à la chapelle des soeurs hospitalière à Guingamp en 1841.