Menu Fermer

La Roche-Derrien : l’orgue de l’église Ste-Catherine

L’édifice

L’église Sainte-Catherine a conservé des éléments du monument originel bâti à partir de 1324, et une grande partie de l’édifice du XVe siècle qui lui a succédé.

Elle a été classée monument historique par décret du 4 septembre 1913.

http://www.infobretagne.com/roche-derrien.htm

L’instrument

Nous avons là probablement le plus ancien orgue de Bretagne existant ! Du haut de cette tribune, cinq siècles vous invitent à la musique.

Orgue de la Roche-DerrienOrgue de la Roche DerrienOrgue de la Roche-Derrien - soufflet 2Orgue de la Roche DerrienOrgue de la Roche-Derrien - bourdon 16Orgue de la Roche-Derrien- montre 2Orgue de la Roche-DerrienOrgue de la Roche-DerrienOrgue de la Roche-DerrienOrgue de la Roche-Derrien - montre vue de dosOrgue de la Roche-Derrien - clavier

 Ecouter l’orgue :

Virgile Monin en concert en septembre 2013 :

Batalla Imperial de Cabanilles (1644-1712)
extrait de la Suite évocatrice, op. 74 (1928) de Charles Tournemire (1870-1939)

 

la-rd-org_clg-5785-copie– L’instrument a été construit par Cavaillé-Coll en 1847-48, en utilisant des éléments (sommiers et tuyaux) qu’il avait sorti de l’orgue de la cathédrale de Saint-Brieuc, avant d’y monter son propre instrument. Cet orgue de Saint-Brieuc provenait du jubé de l’abbaye de Westminster. …en savoir plus sur l’origine anglaise de l’instrument.

– A cette occasion, un buffet néo-gothique très ouvragé fut érigé par un menuisier local.

– L’orgue a été restauré par Pierre Vialle en 2002.(1)la R-D_PVialle_0039 sml

– On a là un instrument étonnant, atypique et attachant, avec une âme sonore d’esthétique française début XVIIéme siècle, un visage néo-gothique, le tout servi par une console Cavaillé-Coll (ou Didier) en fenêtre : mélange rare et savoureux.

Identité du propriétaire

Commune de La Roche-Derrien

Protection de l’instrument

La partie instrumentale est classée monument historique depuis le 11 juillet 1990.

Classement base Palissy

Situation dans l’édifice

En tribune ouest, au bas de la nef.

Description actuelle

Etat de l’instrument

Bon

Entretien

Pierre Vialle

Acoustique

Assez bonne.

Type de chauffage

Aucun

Composition

Trois claviers, un pédalier, 25 jeux.

Pédalier droit, à l’allemande.

Orgues antérieurs

Aucune mention n’a été trouvée d’un orgue antérieur dans l’édifice.

Evolutions

Il est restauré par Cavaillé-Coll lors de sa réimplantation à La Roche (1848), puis par la maison Didier, en 1900. Des interventions de LE ROY (1929) et MACK (1945) sont également signalées. Il a été restauré par Pierre Vialle, en 2002, dans l’état CAVAILLE-COLL de 1848.

Le buffet

– Le buffet date du montage de l’orgue (1848).
– De style néo-gothique, il est abondamment orné de délicates dentelles sculptées dans le chêne qui en allègent l’aspect un peu massif.
– La disposition des tuyaux de façade reproduit fidèlement la disposition des sommiers étroits et très larges (XVI° pour celui du G.O).
– 3 mîtres complètes, une de 5 tuyaux au centre, 2 parties diatoniques décroissantes aux 2 extrémités, encadrant les 2 plates faces des aigus, en mître également .

Sources documentaires

H. CORBES, « Les orgues du département des Côtes-du-Nord », Bull. Soc. d’Emulation des Côtes-du-Nord, t. XCIII-XCIV, année 1965-1966.
– Michel COCHERIL « Les facteurs d’orgues en Bretagne – 1600-1900 ».
– Archives de la ville de La Roche-Derrien.
Projet de restauration de l’orgue de La Roche-Derrien, rédigé par Mr J-P Decavèle en Novembre 1993.
– “Le patrimoine instrumental breton du XVII° siècle”, communication de M.JP Decavèle, technicien-conseil, Toulouse, dans “Actes des troisèmes journées nationales de l’orgue, St-Brieuc 28 sept-1er oct 1989”, ADDM 22.
– Georges et Marie-Louise LE FELL, La Roche-Derrien des origines à nos jours, Anagrammes, 2007.

Organistes (actuel et prédécesseurs)

  • Marie HUET jusqu’en 1853, date de son départ pour Lannion.
  • Jeanne Joséphine ANDRÉ, décédée en août 1902 à l’âge de 71 ans.
  • Armand LIORZOU, jusqu’en 1960.
  • Jean-Cédric SALAÜN, de 2002 à 2010.
  • Depuis 2010 : Gilles THOUËNON, Bernard LE BAIL, Laurent LE BOT, Guy LOYER, Michèle COTTIN, P. CREAC’H et Kristen DAO.
  •  note: (1) : tous les jeux d’anches -exceptés les deux dessus de hautbois du 18°- ont été refait à neuf, dont le magnifique cromorne en copie de celui de St-Félix-Laugarais, orgue construit par Grégoire Rabiny en 1781 et restauré par P.Vialle en 1992-96.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.